Les banques Européennes sont elles sauvées ? (Script vidéo YT)

Vous avez remarqué qu'on ne parle plus de la crise bancaire
Serait elle résolue par magie?
Bien sûr que non! et je vous expliquer pourquoi dans cette vidéo.

En faisant silence sur la situation réelle des banques, les grands médias contribuent à donner aux Français l'impression que le système est solide.

Et qui incarne le système ? Le président.
Et justement, dans 10 mois il y aura le 1er tour des présidentielles. Quel heureux hasard !

Aujourd’hui je vous propose de réfléchir ensemble à la situation des banques européennes.

J'adore les campagnes présidentielles !
Ce sont des moments magiques dans lesquels les problèmes disparaissent de la scène, comme ça, par enchantement. 

Les médias ont raison de ne pas parler des banques !  ça ferait mauvais effet auprès des électeurs.

La BCE les alimentent maintenant en liquidités qu’elle leur prête à un prix d’ami :un taux qui peut descendre jusqu’à -1% .

Voila, ça y est on y est au -1% alors que l'inflation augmente ! ça veut dire que le taux réel des prêts de la BCE est d’environ : -3% ! Le système financier est vraiment pourri!

Ce taux plancher exceptionnel de -1% est réservé aux banques qui prêtent apprend on sur le site l'EAB (autorité bancaire Européenne).            Comme chacun le sait, prêter est l'activité normale des banques, même si elles le font souvent sans trop d'empressement.

On peut donc en déduire que les banques dans leur ensemble peuvent se refinancer à -1% !

Voila, la barre symbolique des -1 % est franchie.

Il faut croire que les 1900 Milliards que la BCE leur a donné en 2020 ne suffisent pas à les tenir debout. Je l’avais annoncé en fin d’année dernière dans une vidéo sur le sujet.

Le système bancaire s’enfonce donc encore un peu plus dans l’artifice. 

Les artifices n’étant pas durables Jusqu’à quand cela peut il durer ? 

Le scénario qui peut précipiter cette situation c'est quand ces mesures se heurteront aux nécessaires augmentations des taux d'intérêt et diminution de la masse monétaire, si l'inflation nouvelle continue son ascension. 

Une nouvelle fois il faudra choisir : continuer à financer les banques par la planche à billets.

Ou bien arrêter cette politique qui ruine l'Euro donc les retraités Allemands.
peut être sous la pression du gouvernement Allemand, qui sera élu cet automne.

1ere hypothèse on arrête. Cette fois ce serait échec et mat pour les "banques universelles" (le modèle classique de banque basé sur l'activité de prêts) de l'UE.

Naturellement les auteurs d'une telle décision auront prévu la suite. C'est à dire les mesures à prendre pour financer le système bancaire en l'absence du soutient massif de la banque centrale.

Quelles sont les suites possibles pour que le système bancaire puisse se maintenir ?

Il ne restera plus pour les empêcher de disparaître qu'a remplacer le financement banque centrale par l’argent des déposants et des épargnants. 

Dans ce cas ce sera bails in généralisés dans un 1er temps pour éviter les faillites. Pour rappel le bail in c'est quand la banque pour éviter la faillite ne vous rend jamais votre argent. Cette mesure extraordinaire est rentré dans le droit Français en 2016, à la suite d'une décision analogue de l'UE.

Mais comme le besoin d’argent des banques est permanents, il faudra dans la durée spolier les épargnants, La présidente de la BCE Christine Lagarde plaide pour cette solution depuis qu'elle était directrice du FMI.

2eme hypothèse le plus logique serait d’acter que le système bancaire n’est plus économiquement viable. Ce qui pose la question : par quoi le remplacer ?

Une organisation centralisée du financement de l’économie, à mode de communistes que ça marche pas? On a vu dans tous les pays que ça marche pas !

Reste ce que j’ai appelé dans une vidéo récente la nationalisation.

L’idée c’est d’aller au bout de la logique du système tel qu’il fonctionne depuis que la BCE le finance.

Cela aurait 2 conséquences logiques :

Garantie totale de tous les clients par le système. Donc fini les risques de bail in.

Nationalisation officielle, qui ne fera qu’acter le réel qui est déjà un système qui ne peut pas se passer des aides de la puissance publique (BCE).

Cela mettrait fin au scandale actuel du financement d’entreprises privées sur deniers publics ; et du paiement de dividendes à des actionnaires d’entreprises de facto en faillite, par l’argent public.

Par contre, ce système revient in fine comme actuellement à un financement des banques sur le LT par les citoyens.

En effet la planche à billet nécessaire à ce système, ruine progressivement notre monnaie, c’est-à-dire nous même. Et la nationalisation officielle ne dispensera pas du recours au financement par la BCE, tant que les taux sont négatifs ou ultra faibles.

Pour aller plus loin dans les sujets abordés par cette chaine vous pouvez aussi vous abonner à mon blog, et à mes éditos par les liens dans la partie description de la vidéo. 

Vous y trouverez aussi les liens vers mes formations sur la sécurisation de l’épargne, du patrimoine et du foyer.

En résumé, à défaut de pouvoir prédire le scénario à venir exact, une chose est sûre est que les Français vont devoir payer d’une manière ou d’une autre pour continuer à soutenir financièrement le système bancaire.

Dite moi en commentaire si vous trouvez normal que des entités privées soient financées avec votre argent ?

Pas encore abonné aux éditos? Vous pouvez le faire par ce lien 

Les formations pour sécuriser l'épargne le patrimoine et le foyer